Beauté, Sport et Santé

03 juin 2014

Comment surmonter les examens de fin d'année ?

Juin, nous voilà. Cette période est très appréciée de la majorité d’entre nous et l’atmosphère est particulièrement festive. Et pour cause : la chaleur fait son comeback, les barbecues commenent à crépiter, les virées à la mer s'enchainent...

examens-partiels

La pression des partiels

Mais il y en d’autres qui détestent également cette période, synonyme de partiels et autres examens qui ponctuent la vie des étudiants. Et lorsque l’on en est, comme moi, à sa cinquième année d’études, les enjeux sont de plus en plus importants. Même si les examens se font de plus en plus rares (et les dossiers et autres mémoires de plus en plus présents), la difficulté des épreuves et l’investissement sont de plus en plus intenses.

Si lorsque j’avais 19 ans, passer 3 nuits blanches à bachoter juste avant les épreuves ne me posait aucun problème, c’est un peu plus compliqué aujourd’hui. La quantité d’éléments à retenir est de plus en plus importante et je n’ai plus la même pêche qu’avant je dois bien l’avouer.

Quand le Guronsan n’est plus aussi efficace…

Avaler 2 comprimés de Guronsan 1 heure avant l’épreuve ne me permet plus de me concentrer de la même manière. Mais aussi et surtout, ma concentration est mise à rude épreuve lorsque je suis devant mon ordinateur, à la page n°25 de mon mémoire alors qu’il faut en écrire 3 fois plus. La phobie de la page blanche… Dans ces moments, la fatigue, le stress et la nervosité ont souvent raison de ma motivation.

Depuis un an, je fais « ce truc de vieux » comme je disais avant… C’est-à-dire que je fais des cures de vitamines et autres minéraux qui me permettent de booster mon potentiel intellectuel pour être au top. Placebo ou réel effet thérapeutique… A vrai dire, je ne pourrai pas me prononcer mais j’ai remarqué que ça avait de l’effet sur ma concentration et mon potentiel.

Stress et cures de magnésium

Je commence donc dès le milieu du mois de novembre avec une cure de magnésium. Pour ne pas me déconcentrer ni perdre du temps dans mes dossiers, je commande mon Magné B6 sur internet. Et, en plus c’est moins cher !

Ensuite, dès l’approche de la date fatidique (à savoir le rendu des dossiers et les examens), je passe à la vitesse supérieure et j’ajoute à ma cure de magnésium habituelle les gélules Memoboost, un complément alimentaire qui stimule l’activité cérébrale.

Parallèlement, je veille à l’équilibre et à la bonne hygiène de mon alimentation. J’essaie de faire mes courses une seule fois par semaine et d’éviter la consommation quotidienne voire biquotidienne de pates et autres féculents. J’ai également quelques astuces pompées ici et là pour combattre le stress, surtout les deux semaines précédents la « dead line » !

Extrêmement satisfait de ces compléments et des techniques plus douces pour lutter contre le stress, j’avais envie de vous en parler aujourd’hui car de nombreux étudiants sont dans le même cas que moi actuellement. Alors bon courage à toutes et à tous !

Posté par Madmaath à 12:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


03 avril 2014

Faire du sport à la maison

Jusqu'à décembre dernier, j'ai toujours fait un blocage avec le sport et les salles de sport en général. L'idée de débourser 40 euros par mois pour aller me torturer et suer avec des inconnu(e)s est assez inquiétante. Surtout, j'étais assez certaine de ne jamais tenir plus de deux semaines... C'est comme tout : on est motivée à bloc les deux premières semaines puis quand vient le premier coup de froid ou la première giboulée, c'est terminé.

J'ai donc fait ma feignasse, hein, je n'ai encore jamais tenté. Je ne dis pas que je ne le ferai jamais. Mais j'ai trouvé un bon compromis et peu (voire pas) couteux ! Une aide précieuse qui me permettra peut-être de déloger mes kilos disgracieux avant l'arrivée de l'été, en plus des conseils pour perdre du poids de ma copine Anne !

sport-maison-gym

Tout d'abord, j'ai tenté Nike Training Club et Nike +. Célèbrissime application de la marque à la virgule, la première application (pour mobile) propose des exercices à réaliser à la maison type abdos, fessiers, squats, pompes... J'avoue que pour la débutante totale que j'étais en décembre dernier, c'était assez difficile. Même le niveau le plus facile n'est pas tout à fait adapté à vrai débutant, ceux qui ont le sport pour horreur ! J'ai rapidement abandonné... Mais cette application est recommandée par de nombreuses personnes et si vous avez le courage de dépasser les deux premières semaines difficiles (enfin, ce n'est qu'une supposition, je n'ai tenu que 5 jours !), cette application a tout l'air d'une très grande.

J'ai également testé Nike + pour la course à pied. Et là, autant vous dire que je ne peux plus du tout m'en passer ! Le principe est simple : on part courir avec son smartphone dans la poche, qui tracera le chemin réalisé et le nombre de kilomètres parcourus. Ultra motivant, et la musique ainsi que la voix tenant informé de la vitesse et de la distance de la course n'y sont pas pour rien...

Dernièrement, j'ai découvert Fysiki, qui semblerait proposé quelque chose de similaire à Nike Training Club mais avec un coach virtuel et des exercices personnellement adaptés. Pour tout vous dire, j'ai l'intention de commencer ce soir. Le plus ? Bien que cette application (iPhone, Android, ordinateur) soit payante à hauteur de 6 € et quelques par mois, on peut la tester durant deux semaines de manière totalement gratuite et sans engagement. Je reviendrai rapidement vous donner mon avis sur la question...

Après tout, de tout ce que j'ai vu, je pense que la motivation est l'élément principal pour tenir le rythme et éviter de se démotiver au bout de 2 semaines, comme la première fois. Avec le retour de la chaleur et les beaux jours qui n'en finissent plus (même dans le Nord, qui l'eut cru !), c'est la période idéale pour s'y (re)mettre. Ni trop froid, ni trop chaud. N'hésitez pas à me donner vos conseils pour tenir et ne pas craquer cette fois-ci !

Posté par Madmaath à 17:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2014

Les soins des peaux sèches

soins-peau-seches

Ceci est une peau photoshopée. Ahem.

Allez, bien que j'ai repris la course en battant 2 des mes records (5 kilomètres et 35 minutes de course !), encore un petit post beauté avant de me remettre à parler entraînement. Il paraît que je suis une chanceuse. Pourquoi ? Parce que j’ai la peau sèche. Mes amies me le disent souvent. « Je galère avec ma peau grasse, mon fond de teint coule à midi alors que je ne l’applique qu’à 10h, et toi à minuit il tient encore. »

D’abord mes copines exagèrent, ensuite une peau sèche n’a rien de confortable. Ça tire, ça marque, ça pique : c’est très inconfortable. C’est donc difficilement comparable avec la peau grasse ou mixte ou tout ce que vous voulez car il y a des avantages et des inconvénients dans les deux camps ; l’idéale étant la peau normale, la peau normale n’existant pas...

Conseils pour choisir sa crème visage

Voici donc quelques conseils pour choisir sa crème que j’ai trouvés sur une pharmacie en ligne. Je viens de passer commande pour l’une des crèmes qu’ils conseillent pour les peaux sèches.

Les peaux sèches sont en manque de corps gras, de lipides. Elles ont besoin d’être nourries. Ce qui se passe, c’est que la peau ne produit pas suffisamment de sébum. A l’inverse, les peaux grasses en produisent trop…Il faut donc appliquer sur son visage une crème épaisse et riche, qui finira par rétablir l’équilibre et restaurer l’équilibre et le film hydro lipidique de la peau. Elles sont nombreuses en parapharmacie, chez Yves Rocher ou dans n’importe quelle marque de parapharmacie. Suivez la mention : PEAUX SECHES ! Les baumes, encore plus gras, sont aussi faits pour nous.

L’eau du robinet, mauvaise pour la peau

Notez la chose suivante : il est important de ne jamais se rincer le visage à l’eau courante après le démaquillage ou le nettoyage (d’ailleurs, ça marche aussi pour les hommes). L’eau du robinet est riche en calcaire (ou eau dure) surtout dans certaines régions, notamment dans le Nord Pas de Calais et l’Hérault. Elle agresse la peau, qui réagit à sa façon, souvent avec des boutons… Exit l’eau, bonjour lotions, hydrolats et eaux florales !
Commencez donc par nettoyer notre visage avec un lait démaquillant doux et rincez-le à l’aide de cotons avec une lotion de la même gamme ou une eau thermale en brume. Vous pouvez à la limite rincer à l’eau claire puis passer la lotion juste après...

J’utilise cette méthode depuis 3 mois et je n’ai plus ces petits boutons non maitrisables que j’avais l’habitude de voir pointer mon front régulièrement malgré ma peau sèche.

Pour finir, évitez l’utilisation trop intensive de gommages (pas plus d’une fois par semaine) et faites régulièrement des masques hydratants et nourrissants. Je ne suis pas une adepte de sérums, je n’aime pas accumuler les soins sur ma peau. Cependant, si vous en avez de bons à me conseiller, je suis preneuse.

Bonne semaine !

 

Posté par Madmaath à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 février 2014

Les diktats de la beauté made in US

diktats-beaute

L'apparence, encore et toujours au coeur des préoccupations... Il faut reconnaître qu'il s'agit là d'un problème (oui, un problème) davantage féminins que masculins (et non, ce billet n'abordera pas l'épineuse théorie du genre, promis). Elles sont de plus en plus jeunes à vouloir se maquiller ou s'habiller "comme Maman". Je suis affolée de voir certaines gamines d'à peine 15 ans se pavaner dans la rue avec la bouche maquillée, les yeux trop noirs et des chaussures arborant plus de 2 centimètres de talon.

Alors certains diront peut-être que je suis vieux jeu. Mais qu'importe. L'image que j'ai de moi-même et assumer mes choix me semblent plus importants que l'idée que les autres ont de moi.

Les dérives de la chirurgie esthétique

Qu'on me pardonne mon vocabulaire, mais j'ai constaté hier au détour d'un article sur Internet que la connerie n'avait pas de limite et qu'on n'avait toujours pas atteint le plafond en matière de "je veux paraitre belle et bonne, quite à mutiler mon corps". Oui car on parle bien ici de mutilation. Déjà, certains pourraient mettre les régimes drastiques dans cette case mais là, ça va bien plus loin.

Certaines américaines ont recours à ce qu'on appelle la "stiletto surgery". "Stiletto" pour "escarpins". Mignonne petite expression pour véritable barbarie. Vous me voyez venir ? Je développe. Porter des talons de 12 centimètres relève du calvaire pour les pieds et les orteils. Alors quoi de plus naturel que de passer sur le billard et d'ôter tout ou partie d'un bout de son corps pour pouvoir enfiler ses escarpins avec grâce ?

Privilégier le naturel et le bio

Je me demande où l'on va... J'espère qu'avec l'essor du bio, du naturel, du local, du "retour aux sources", on va peu à peu sortir des diktats de la beauté, de la mode, de la société. Et je pense et j'espère que c'est le sens vers lequel on va. Que ce soit de grosses blogueuses comme Coline qui ce matin encore publiait un article eco-friendly, ou les plus petites qui s'expriment à leur manière sur la nécessité de revenir à des modes de vie simples et sains, notamment pour notre santé... On gagne du terrain !

En illustration, une image d'une campagne de publicité new-yorkaise luttant contre les diktats de la beauté, adressée aux fillettes de 7-12 ans.

 

Posté par Madmaath à 11:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2014

Garder le moral en prenant soin de soi

J'ai moins posté ces derniers jours semaines, et pour cause : mes chaussures de sport sont restées rangées dans le placard. Comment je vous en parlais mi janvier, j'ai chuté lors de ma troisième ou quatrième séance et depuis, mes genoux sont toujours douloureux à certains endroits même si les cicatrices s'estompent progressivement.

De plus, la région où je vis est sujette à des intempéries que difficilement conciliables avec le running en hiver. Je ne parle pas de pluie (mon environnement idéal pour courir : pluie + noir. Je sais, c'est bizarre.) mais de vent... Les tempêtes s'enchainent ces derniers temps et les rafales de vent sont particulièrement insupportables lorsque l'on part pour un run. On perd beaucoup de vitesse et je déteste cette impression de faire du sur-place.

Baisse de régime sportif : trouver des alternatives !

panneau-stop

Voici comment je me suis retrouvée 10 jours durant au repos. Et reprendre la course après une telle coupure, c'est assez difficile. J'habite en ville et je ne cours pas pour les paysages, loin de là. Ma course se résume à du slalom entre crottes de chien et calculs pour traverser les passages piéton quand le petit bonhomme en vert. La prochaine fois que je déménage (et c'est pour bientôt), je tacherai de trouver un logement près d'un espace vert...

Cette interruption de ma pratique sportive m'a un peu déprimée au début. Puis j'ai décidé de trouver une alternative avant de me remettre à la course lorsque les beaux jours seront de retour, en avril je l'espère. Pour cela, il existe de nombreuses applications pour smartphones très pratiques, dont je reviendrai vous parler dans un futur article.

Mais surtout, j'ai profité de cette pause pour me consacrer à un autre thème de ce blog : la beauté ! Oui parce que l'hiver, c'est un peu la cata. La peau qui tiraille, les lèvres qui gercent, les mains qui craquent, la mine toute pâle... Je tombe rarement malade mais j'ai toujours une sale tête en janvier/février. Niveau hydratation du corps et des mains, j'ai toujours un ou deux tubes d'avance. Pas le choix, ma peau est réellement ultra sèche.

Mes produits de beauté pour l'hiver

CC creme La Roche Posay

Question visage, je ne sais jamais sur quel pied danser. J'ai toujours quelques boutons qui apparaissent de manière anarchique et je ne sais plus si ma peau est sèche, mixte ou déshydratée. J'ai donc entrepris une fouille archéologique du web, à la recherche d'un bilan dermato sûrement bidon et d'une bonne crème pour mon visage. J'avais entendu parler des BB crèmes et j'avais bien envie de tenter le coup pour redonner de la vie à mon visage tout en l'hydratant : d'une pierre, deux coups ! La blogosphère regorge de tests en tous genres et j'ai finalement craqué sur la CC crème Rosaliac La Roche Posay. Alors qu'on ne vienne pas me demander la différence entre une BB et une CC crème : je n'ai jamais compris même en lisant les explications des labos. Je pense que c'est principalement marketing. Mais j'en suis très satisfaite et elle semble bien convenir à ma peau sèche (parait-il !).

Et puis hier, j'ai réalisé le plus gros craquage cosméto de l'histoire de ma vie en tombant sur des produits bio d'un petit laboratoire, les cosmétiques Hévéa. Je ne sais pas si je fais bien d'en parler car le principe de ces produits est qu'ils sont fait en toute petite quantité, limite fabriqués le jour de l'achat ! Ils n'utilisent que des huiles végétales, huiles essentielles et produits naturelles et biologiques pour confectionner leurs produits. J'ai donc bien peur que si tout le monde se met à en parler sur le web, l'entreprise grossisse au détriment de ses produits :-/.

Voilà pour le premier tour d'horizon de mes produits de beauté, après ceux de santé dermatologique la dernière fois. Lorsque, comme moi, on déteste la saison hivernale...Se faire plaisir et prendre soin de soi, c'est l'une des clés pour passer un hiver avec le moral au beau fixe !

Posté par Madmaath à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 janvier 2014

Le sport, un médicament comme un autre

"Le sport, un médicament comme un autre". Une affirmation vieille comme le monde mais finalement assez peu suivie ! Alors à Strasbourg, médecins et patients ont décidé de s'y tenir. Depuis novembre 2012, l'Agence régionale de santé (ou ARS), la préfecture et l'assurance maladie d'Alsace-Lorraine ont lancé un programme "sport-santé sur ordonnances" qui bénéficie à quelques 500 personnes suivies pour divers problèmes de santé : cela va des personens en surpoids jusqu'aux malades du coeur, en passant par les diabétiques. Depuis peu, l'opération est également proposée aux patients souffrants d'un cancer du côlon ou du sein.

sport-sante-strasbourg

Je trouve l'initiative très sympa et suis convaincue que la pratique sportive peut résoudre bien des problèmes, qu'ils soient physiques ou psychologiques ! Et puis un programme avec un tel nom (sport-santé) ne pouvait que me plaire, hein :-).

Techniquement, comment ça se passe ?

Tout d'abord, les patients strasbourgeois commencent par prendre rendez-vous avec l'un des 150 médecins qui participent à l'opération. Ils rencontrent ensuite une sorte de coach sportif qui détermine avec eux la pratique sportive qui correspond le mieux aux patient et à leurs pathologies.

Ces patients obtiennent des résultats généralement assez rapidement, après 5 semaines de pratique sportive en moyenne. Alexandre Feltz, médecin à l'origine de la mise en place de ce programme, explique d'ailleurs : "Plusieurs études prouvent que faire du sport régulièrement permet aux personnes traitées pour un cancer ou en rémission de diminuer le risque de récidive de 30 à 50%" Et tout ça est remboursé par la sécurité sociale (et la mutuelle sans doute ?) comme le serait un médicament classique... Je trouve l'idée super bonne, d'autant plus qu'elle ne demande la prise d'aucun médicament et permet de (re)trouver une bonne hygiène de vie. Un pari sain sur le long terme !

Alors maintenant, j'ai graaand hâte de voir si cette opération portera ses fruits sur le long terme. Il y a peut-être bien plus à gagner qu'on le croit à se mettre au sport : prévention des nombreuses maladies (notamment cardio-vasculaire), détente, forme physique, etc. Vivement la même chose dans le reste de la France ! Non pas qu'habiter Strasbourg me rebute, mais bon...

Plus d'infos sur Le Parisien : A Strasbourg, le sport est "un médicament comme un autre"

Posté par Madmaath à 16:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 janvier 2014

Et c'est la chute ! Comment soigner une plaie sans produits médicaux

Cette semaine, j'ai attaqué ma quatrième séance de course à pied et j'ai pensé que l'anecdote que j'ai vécue (et qui me brûle encore) pourrait intéresser certain(e)s d'entre vous ! Je pense que la situation dans laquelle je me suis retrouvée est arrivée à d'autres personnes dans leur jeunesse... Je m'explique.

Quand on s'installe seule pour la première fois, on n'a pas toujours le réflexe de s'équiper à 100% au moment d'entrer dans son premier appart'. Et le budget ne permet pas forcément de s'acheter tout en même temps, d'ailleurs. Alors généralement, l'armoire à pharmacie ne se remplit que des restes de médicaments et autres crèmes inutilisées après un traitement prescrit par le médecin. Jusqu'au jour où...

Vous décidez de vous mettre au sport. Vous achetez votre petite paire de running. Vous lisez tous les conseils pour débutants sur le net. Vous êtes motivée à bloc. Vous commencez à enchainer les séances de course à pieds. La première se passe bien. La deuxième un peu plus difficile. La troisième easy. Au milieu de la quatrième, c'est le drame : hiver oblige, vous courrez dans le noir et les obstacles sont peu visibles. Et là... C'est la chute !

Désinfecter une plaie...sans désinfectant (classique)

Rien de grave, finalement. Mais je me suis quand même retrouvée avec les genoux bien traumatisés et écorchés. Dans ma connerie folie, je me suis dis que ce n'était pas grand chose et j'ai tenu à faire 2 autres kilomètres pour ne pas perdre le rythme. ... . J'ai moins fait la maline quand j'ai retiré mon legging et que j'ai vu l'état sanglant de mes genoux. Ca m'a rappelé l'école primaire et les chutes dans la cour. Réflex ? DESINFECTER. Sauf que contrairement à l'époque de mes 8 ans, ma mère n'était pas là pour dégainer le spray qui pique et le "rouge" (aka l'éosine). Et j'ai beau avoir quitté le domicile familiale depuis maintenant 7 ans, je n'ai encore jamais eu besoin d'acheter de désinfectant... A la folle époque, il m'est arrivé de désinfecter une plaie au whisky mais c'est une sombre histoire dont je possède peu de souvenirs et dont je ne suis pas fière.

Que faire ? Aller en acheter ! Oui mais il est 22h et j'habite dans un trou pommé où les pharmacies ferment à 17h ou presque. J'appelle mes copains internes en médecine. "Nan mais La Débutante là... De l'eau et du savon, C'EST LA BASE et c'est EFFICACE ok ? Alors file sous la douche et rince les plaies puis savonne-les au savon de Marseille !".

Je m'exécute, sans savon de Marseille mais avec une huile de douche. Pas le must. C'est alors que me reviennent à l'esprit mes divers voyages et le souvenir de ce petit flacon acheté en Australie qui m'a sauvé la vie à nombreuses reprises (piqûres d'insectes, aphtes, infections bénignes...) : l'huile essentielle d'arbre à thé (ou tea tree en anglais). Après vérifications sur Internet et auprès de mes proches, je peux y aller : l'huile essentielle d'arbre à thé est un puissant antibactérien à large spectre (qui tue une grande variété de microbes, en gros). Et en plus, ça ne pique pas (chochotte, vous avez dit ?). Alors si vous n'avez pas de savon de Marseille, vous pouvez tenter ! Veillez néanmoins à ne pas utiliser une autre huile essentielle car certaines ont des effets très néfastes pour la peau lorsqu'on les applique en contact direct. Enfin, seules certaines d'entre elles ont des effets antibactériens.

Huile essentielle de Tea Tree et Aloe Vera

L'aloe vera, un produit cicatrisant

Au fur et à mesure de mes fouilles archéologiques dans mes affaires pour remettre la main sur ce précieux flacon australien, je me rappelle les inscriptions sur ma bouteille d'Aloe Vera conservée au frigo et dont je me sers comme hydratant : "Nutritif et réparateur"... Bingo, ça sera office d'éosine !

BILAN n°1 : si jamais vous vous trouvez dans la même situation que moi, à savoir : seule à 22h avec les deux genoux en sang et sans antiseptique, rappelez-vous : savon de Marseille (ou huile essentielle d'arbre à thé si vous en savez). Pour aider à la cicatrisation et continuer l'action antibactérienne : gel d'aloe vera frais ! Tout le monde n'en possède pas, certes... Mais je préviens, au cas où !

BILAN n°2 : prendre 10 minutes pour faire les stocks de produits essentiels à avoir dans sa pharmacie, ça ne coûte pas grand chose. Une bouteille de Diapseptyl, ce n'est pas la ruine. Et puis à la pause du midi ou directement sur Internet sur des pharmacies en ligne comme LaSante.net (recommandée par UFC Que Choisir), c'est vite réglé et ça évite de devoir jouer au petit chimiste à 22h un dimanche soir !

Posté par Madmaath à 17:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 janvier 2014

Course à pieds : trouver les bonnes chaussures

Les bonnes chaussures

Je pense que toutes les personnes à qui j'ai parlé de mon projet de sport axé running m'ont répété la même chose : investir dans de bonnes chaussures !

Pour l'anti-sportive que je suis j'avais l'habitude d'être, j'imaginais me présenter chez Decathlon et repartir avec les baskets noires New Feel à 14€, celles-là même que j'ai déjà acheté il y a quelques années et que je me suis empressée de perdre...

Ha ha. Quelle naïveté !

En en parlant à mon kiné l'autre jour, ce dernier m'a repris : "Euh non ma p'tite, c'est plutôt une bonne centaine d'euros qu'il faut prévoir pour des chaussures de course à pied... L'amorti, tout ça tout ça, c'est important. D'autant plus si tu envisages de courir sur le bitume, ce qui n'est pas forcément le mieux pour les chocs.". Donc là évidemment, je commence à voir mes joyeuses perspectives de soldes de janvier s'évaporer pour laisser place à l'achat le plus gerbant de mon existence. Puis je me dis que ça vaaaa, c'est les soldes justement et je trouverais bien une paire de running pas chère quelque part.

Ha ha. Quelle naïveté (bis) !

Mercredi 8 janvier. Premier jour des soldes. Je me précipite chez Intersport juste à côté de chez moi. Je ne préfère pas tenter le diable en attendant la deuxième démarque car je fais une pointure pour laquelle il y a généralement peu de stock (41). Je trouve un vendeur de bon conseil qui m'explique dans quel rayon trouver et essayer les chaussures adéquates. Je m'exécute et enfile une demi douzaine de paires différentes, à tous les prix (les chaussures étant déjà soldées entre 30 et 50%). Sauf que voilà, tous les modèles n'ont pas la bonne pointure pour moi sachant qu'il faut rajouter 1/2 ou 1 pointure de plus pour être à l'aise au bout de 45min ou 1 heure de course (oui, il parait que certaines personnes y parviennent...).

Voilà comment je finis par me retrouver avec 2 paires : des Mizuno je-ne-sais-plus-quoi à 70€ (tout de même), et des Asics Nimbus 15 à 115€ (ça me fait encore pâlir). Et après 30 minutes d'hésitations avec le vendeur qui essaie de déterminer si j'ai une foulée davantage pronatrice (usure de la semelle vers l'intérieur du pied) ou supinatrice (vers l'extérieur), je finis par concéder que je me sens carrément mieux dans la paire à 115€ (pourtant soldée 30%).

Ou comment acheter les chaussures les plus chères de mon existence mais aussi les plus laides. 

Asics Gel Nimbus 15

Je ne m'en remets toujours pas. Mais au moins, après un tel investissement, on SE DOIT de se tenir à sa résolution pour amortir l'investissement !

 

 

Posté par Madmaath à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 janvier 2014

2014, nouvelle année !

2013 a été une année difficile pour moi pour un tas de raisons personnelles que je n'ai pas l'intention de déballer sur ce blog. Je me souviens de ma soirée du 31 décembre, il y a quelques jours. D'ordinaire, je considère que le 31 n'est qu'un jour comme les autres où les gens festoient. Je ne suis pas une grande fan de cette soirée un peu trop artificielle à mon goût.Pour la toute première fois, j'étais profondément heureuse de changer d'année et de serrer mes proches dans mes bras lorsque minuit a retenti. 2014, nouvelle année, nouveaux projets, nouvelles résolutions !

Les résolutions, tiens. C'est bien la première année que j'en prends. J'ai toujours détesté en faire car je ne les tiens jamais. Et surtout, je n'attends pas le 31 décembre pour me reconcentrer sur mes objectifs et faire bouger les choses. Mais ayant été prise dans un tel un tsunami avec les aventures périlleuses de cette année 2013, ce mois de janvier 2014 est le bon moment pour enfin sortir la tête de l'eau et aborder cette année en toute sérénité.

Mon objectif principal ? Me remettre au sport, principalement. Mais sans oublier de me chouchouter : beauté, makeup, soins et nourriture saine !

Ce blog sera mon journal hebdomadaire dans lequel je noterai mes évolutions, mes états d'âme et mes conseils. Un petit coup de pouce pour rester motivée. Et peut-être que des lectrices égarées tomberont dessus et prendront du plaisir à me lire et à partager mon aventure...

Posté par Madmaath à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]