Juin, nous voilà. Cette période est très appréciée de la majorité d’entre nous et l’atmosphère est particulièrement festive. Et pour cause : la chaleur fait son comeback, les barbecues commenent à crépiter, les virées à la mer s'enchainent...

examens-partiels

La pression des partiels

Mais il y en d’autres qui détestent également cette période, synonyme de partiels et autres examens qui ponctuent la vie des étudiants. Et lorsque l’on en est, comme moi, à sa cinquième année d’études, les enjeux sont de plus en plus importants. Même si les examens se font de plus en plus rares (et les dossiers et autres mémoires de plus en plus présents), la difficulté des épreuves et l’investissement sont de plus en plus intenses.

Si lorsque j’avais 19 ans, passer 3 nuits blanches à bachoter juste avant les épreuves ne me posait aucun problème, c’est un peu plus compliqué aujourd’hui. La quantité d’éléments à retenir est de plus en plus importante et je n’ai plus la même pêche qu’avant je dois bien l’avouer.

Quand le Guronsan n’est plus aussi efficace…

Avaler 2 comprimés de Guronsan 1 heure avant l’épreuve ne me permet plus de me concentrer de la même manière. Mais aussi et surtout, ma concentration est mise à rude épreuve lorsque je suis devant mon ordinateur, à la page n°25 de mon mémoire alors qu’il faut en écrire 3 fois plus. La phobie de la page blanche… Dans ces moments, la fatigue, le stress et la nervosité ont souvent raison de ma motivation.

Depuis un an, je fais « ce truc de vieux » comme je disais avant… C’est-à-dire que je fais des cures de vitamines et autres minéraux qui me permettent de booster mon potentiel intellectuel pour être au top. Placebo ou réel effet thérapeutique… A vrai dire, je ne pourrai pas me prononcer mais j’ai remarqué que ça avait de l’effet sur ma concentration et mon potentiel.

Stress et cures de magnésium

Je commence donc dès le milieu du mois de novembre avec une cure de magnésium. Pour ne pas me déconcentrer ni perdre du temps dans mes dossiers, je commande mon Magné B6 sur internet. Et, en plus c’est moins cher !

Ensuite, dès l’approche de la date fatidique (à savoir le rendu des dossiers et les examens), je passe à la vitesse supérieure et j’ajoute à ma cure de magnésium habituelle les gélules Memoboost, un complément alimentaire qui stimule l’activité cérébrale.

Parallèlement, je veille à l’équilibre et à la bonne hygiène de mon alimentation. J’essaie de faire mes courses une seule fois par semaine et d’éviter la consommation quotidienne voire biquotidienne de pates et autres féculents. J’ai également quelques astuces pompées ici et là pour combattre le stress, surtout les deux semaines précédents la « dead line » !

Extrêmement satisfait de ces compléments et des techniques plus douces pour lutter contre le stress, j’avais envie de vous en parler aujourd’hui car de nombreux étudiants sont dans le même cas que moi actuellement. Alors bon courage à toutes et à tous !